Les années 60

Au cours des années 60, l’école subit encore quelques transformations avec la construction de la dernière tranche du site JBS et la construction d’un gymnase.


1958 – 1961
Au 27 rue des Ursulines, résultat d’une opportunité saisie avec audace en 1958, l’OCIL réalise la construction de 2 immeubles locatifs avec l’intégration d’un gymnase sous le second que voici en construction.

Le gymnase sera livré totalement fini à la rentrée de septembre 1961 avec le chauffage !


1966 – 1967
3ème tranche, construction d’un bâtiment donnant directement sur la rue des Ursulines (Futur bâtiment 100).
Un dernier regard empreint de mélancolie sur le passé et le fixer en mémoire avant d’aborder sereinement la réalisation de la 3ème tranche.

image007

Les derniers jours de la cour St Joseph, au-dessus du porche, la classe de 5ème de Frère Edouard.

image008

Au 1er étage, les classes de 6, 5 et 3ème . Au 2ème étage, l’ancienne communauté des frères, transformée, en 1950, en salle de classe du technique.


Au mois d’octobre 1880, l’école libre des frères ouvre ses portes au 7 rue des Ursulines, bâtiments loués à M. Charles Marchaix, Directeur d’une institution privée depuis 1868, situé sur l’emplacement d’une partie de la propriété de Melle Marie Poignant, bienfaitrice de l’institut, vendu le 24 octobre 1708 à Rogier, ami de Jean Baptiste De La Salle.


image009

image010

image011

Destruction des anciens bâtiments en septembre 1966.


Au même moment, l’école ouvre 2 classes de terminales au lycée technique : Baccalauréat math et technique et Brevet de technicien option fabrication mécanique, électrotechnique et électronique. L’effectif total de l’école atteint 1100 élèves dont 568 au technique pour cette rentrée.


Courant 1966 et 1967, les travaux vont bon train, pour être finis durant l’été 1967.

Le nouveau visage de l’école en 1967.

Mais l’école continue d’évoluer au cours des années 70…

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑